Anatomie de la colonne cervicale

Le cou, également appelé colonne cervicale, est une structure bien conçue d’os, de nerfs, de muscles, de ligaments et de tendons. La colonne cervicale est délicate – elle abrite la moelle épinière qui envoie des messages du cerveau pour contrôler tous les aspects du corps – tout en étant remarquablement forte et flexible, ce qui permet au cou de bouger dans toutes les directions.

Le cou est relié au haut du dos par une série de sept segments vertébraux.
Watch : Vidéo d’anatomie de la colonne cervicale

La colonne cervicale comporte 7 os empilés appelés vertèbres, étiquetés C1 à C7. Le haut de la colonne cervicale est relié au crâne, et le bas est relié au haut du dos à peu près au niveau des épaules. Vue de côté, la colonne cervicale forme une courbe lordotique en s’incurvant doucement vers l’avant du corps, puis vers l’arrière.

publicité

Rôles de la colonne cervicale

La colonne cervicale remplit plusieurs rôles cruciaux, notamment :

  • Protéger la moelle épinière. La moelle épinière est un faisceau de nerfs qui part du cerveau et traverse le rachis cervical et le rachis thoracique (haut et milieu du dos) avant de se terminer juste avant le rachis lombaire (bas du dos). Chaque vertèbre comporte un grand trou (foramen vertébral) dans lequel passe la moelle épinière. Ensemble, ces vertèbres maintiennent la moelle épinière protégée à l’intérieur d’un tunnel osseux appelé canal rachidien.

    Voir l’animation anatomie de la moelle épinière cervicale

  • Soutien de la tête et de ses mouvements. La colonne cervicale supporte une lourde charge, car la tête pèse en moyenne entre 10 et 13 livres. En plus de soutenir la tête, la colonne cervicale permet la flexibilité du cou et l’amplitude de mouvement de la tête.
  • Faciliter la circulation du sang vers le cerveau. De petits trous (foramina dans les processus transversaux) dans la colonne cervicale offrent un passage aux artères vertébrales pour transporter le sang vers le cerveau. Ces ouvertures pour les vaisseaux sanguins sont présentes uniquement dans les vertèbres de la colonne cervicale de C1 à C6 (pas dans C7 ou plus bas).

Avec autant de nerfs, de vaisseaux sanguins et d’articulations critiques dans un espace relativement petit, la colonne cervicale est l’une des régions les plus compliquées du corps.

Mouvements de la colonne cervicale

La colonne cervicale est la région la plus mobile de la colonne. Les mouvements de la tête et du cou impliquent généralement un ou plusieurs des mouvements suivants de la colonne cervicale :

  • Flexion. La colonne cervicale se penche directement en avant avec le menton qui s’incline vers le bas. La flexion du cou se produit généralement lorsque l’on regarde vers le bas ou lorsqu’on a une posture de tête en avant, comme lorsqu’on est assis avec une mauvaise posture devant un ordinateur.
  • Extension. La colonne cervicale se redresse ou se déplace directement vers l’arrière avec le menton qui s’incline vers le haut. L’extension du cou est fréquente lorsqu’on effectue un travail en hauteur.
  • Rotation. La colonne cervicale et la tête se tournent vers un côté. La rotation du cou est particulièrement utile lorsqu’on essaie de regarder sur le côté ou par-dessus l’épaule, comme lorsqu’on recule une voiture.
  • Flexion latérale. La colonne cervicale se plie sur un côté, l’oreille se déplaçant vers l’épaule.

Certains mouvements peuvent être effectués en combinaison, comme la rotation du cou tout en le fléchissant également vers l’avant.

publicité

Les vertèbres cervicales, abordées à la page suivante, jouent un rôle essentiel dans le maintien des fonctions du cou et la facilitation de ses mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *