Comment le pansement a été inventé

Johnson & Johnson a fabriqué environ 100 milliards de pansements depuis leur invention en 1920. Mais qu’est-ce qui a mené à cette invention ? Il a fallu un peu d’ingéniosité, du ruban adhésif et beaucoup d’écorchures autour de la maison.

En 1920, Josephine et Earle Dickson venaient de se marier, et Josephine souffrait souvent de petites coupures et de brûlures autour de la maison. Earle était un acheteur de coton pour Johnson & Johnson, et la paire a travaillé ensemble pour fabriquer des bandages collants improvisés pour les blessures mineures de Josephine. Ceux-ci étaient fabriqués à partir de ruban chirurgical collant et de bandages stériles rognés.

En fin de compte, le duo a compris qu’il pouvait faire beaucoup de bandages préfabriqués en étalant un long rouleau de ruban adhésif et en découpant beaucoup de petits tampons. Avec un peu de crinoline pour empêcher les morceaux collants de se coller prématurément, ils avaient créé des pansements adhésifs… connus plus tard sous le nom de pansements adhésifs de marque BAND-AID® (ahem).

Avec un peu plus d’ingénierie – et un marketing astucieux auprès des scouts – les pansements adhésifs sont devenus un nom familier. Voici l’histoire de cette invention en seulement 100 secondes :

Plus d’infos : Regardez une publicité super bête de Band-Aid des années 50 :

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *