Lait maternel malodorant – Raisons possibles

Tout lait maternel contient deux formes de lipase, des enzymes nécessaires pour former un catalyseur, ou une réaction. La lipoprotéine lipase (LPL) est la principale pour décomposer les graisses du lait. La lipase stimulant la bile et le sel (BSSL) semble améliorer la digestion du lait par le nourrisson et le fait en seulement une demi-heure dans les intestins du bébé!
La plupart du temps, la lipase est indétectable dans le lait de la mère. Cependant, une fois que son lait exprimé est laissé à l’écart ou est stocké dans le réfrigérateur ou le congélateur, la lipase décompose les graisses plus rapidement et peut créer une odeur désagréable ou savonneuse. Cette odeur (ou le goût altéré) peut être répréhensible pour certains bébés.

Si une maman se plaignait que son bébé est gêné par une odeur à son lait maternel, il y a plusieurs choses à essayer :

  • S’assurer que le réfrigérateur est exempt de toute odeur (aliments) qui pourrait affecter le lait. Encouragez l’utilisation du bicarbonate de soude.
  • Faites attention à utiliser des biberons ou des récipients avec des couvercles hermétiques.
  • Pourrait-il y avoir quelque chose dans l’alimentation de la maman qui pourrait modifier l’odeur de son lait maternel ? (A propos : les bébés tètent souvent plus vigoureusement après que la maman a mangé de l’ail)!
  • Examinez minutieusement le lait. Très rarement, le lait maternel peut être « gâté » en contenant une prolifération excessive de bactéries. Ce lait a une odeur rance, ou très aigre. Faites bien la différence entre une odeur de savon et une odeur rance ou aigre. Ne donnez pas au bébé du lait maternel qui a une odeur rance !

Quelques faits à retenir : Un niveau élevé de lipase n’est pas dangereux pour le bébé. Si le bébé est gêné par l’odeur de savon, il est préférable de simplement le nourrir au sein, plutôt que de tirer son lait. Lorsque la maman doit conserver son lait pour une utilisation ultérieure et qu’elle sait que le bébé ne prendra pas le lait à l’odeur de savon, elle peut échauder le lait exprimé en le chauffant dans une casserole jusqu’à ce que de petites bulles se forment sur les bords (180 degrés)… puis le refroidir rapidement et le conserver. NE PAS FAIRE BOUILLIR ! Une fois que le lait maternel a été réfrigéré ou congelé, l’ébouillantage n’éliminera pas l’odeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *