Mètres

Toutes les indications de mètre sont soumises à l’interprétation du compositeur et de l’interprète. Pour réaliser leurs idées musicales, les compositeurs doivent travailler dans le cadre de la notation existante, augmenter la notation existante ou créer une nouvelle notation. Bien que la création de nouveaux systèmes de notation ait été populaire dans la première moitié du vingtième siècle, les problèmes qu’ils ont créés dépassent souvent la valeur de la composition et ne sont pas couramment utilisés. Par conséquent, il n’est pas rare que les compositeurs créent de la musique en utilisant une notation existante qui est perçue comme étant incohérente avec ce qui est exécuté.

Lorsque le tempo (ou la vitesse) de la musique est très lent ou très rapide, le battement peut être perçu comme étant différent du mètre tel que noté. Un exemple de tempo rapide serait une valse viennoise où le mètre est indiqué comme étant 3/4 (avec 3 temps par mesure et le 4 ou la noire obtenant un temps), mais ce style de valse est exécuté si rapidement qu’il est perçu comme étant exécuté avec un temps par mesure. Le mètre écrit est toujours correct, seule l’exécution de la composition donne la perception de quelque chose de différent.

De même, lorsqu’une composition est exécutée très lentement, l’auditeur peut souvent entendre (ou ressentir) deux fois le nombre de battements qui sont notés. Avec une musique extrêmement lente, il est souvent difficile d’entendre un battement ou une pulsation.

En outre, certaines compositions, comme certaines fantaisies, n’ont pas de mesures et ne fournissent que le mètre de base et les valeurs des notes. Cela permet à l’interprète d’interpréter librement la composition et de décider à quelle vitesse ou à quel rythme exécuter chaque phrase. La mesure ne fournit qu’un guide de base sur la relation entre une valeur de note (ou longueur) et la suivante. Ainsi, il n’y a pas deux exécutions ou interprétations qui seront exactement les mêmes et il n’y a aucune possibilité de percevoir un quelconque mètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *